Bonjour à tous ! Je suis  Señor Pampa et nous sommes en direct du Gold Saucer pour cette émission très spéciale sur le jeu le plus populaire d’Eorzéa, le Triple Triad!! Aujourd’hui, nous recevons un invité de marque pour nous expliquer un peu le fonctionnement de ce jeu de carte. Laissez moi vous présenter le très célèbre dompteur des cartes, le virtuose du Thanalan, le plus grand duelliste de tous les temps, j’ai bien sur nommé Meito Katsuuuuu!!! Autrement appelé Yugi pour les intimes.

 Señor Pampa : « Bonjour Meito, comment allez vous? »

Meito Katsu : « …… »

Señor Pampa : *Chuchotement* « Humm… c’est à vous de parler

«  Meito Katsu : « Yop »

Señor Pampa : « Tout simplement formidable! Alors mon cher Meito, pouvez vous nous en dire un peu plus sur le Triple Triad? »

Meito Katsu : « Un deux, un deux, *toussotement* « Et bien le Triple Triad est un jeu de carte très ancien. Un peuple d’une contrée très éloignée se battait en invoquant les personnages des cartes. Les habitants se baladaient avec de drôle de tenue et construisaient des édifices immenses et pointues. »

Señor Pampa : « Vraiment? »

Meito Katsu : « Non je déconne! C’est juste un jeu de carte pour faire passer le temps entre deux raids. »

Señor Pampa : « Ahaha! Amusant cet invité *chuchotement* « On reste dans le sujet je vous prie » Passons sans plus attendre au fonctionnement et règle du jeu!

Fonctionnement

Le plateau de jeu est composé de 9 cases qui serviront à placer les cartes par les joueurs. Chaque joueur peut choisir dans son deck 5 cartes différentes (selon les règles).

C’est ensuite du tour par tour. Le premier à commencer est décidé au hasard avant le début de la rencontre. Il est possible de placer sa carte sur n’importe quelle case libre du plateau. Néanmoins, les joueurs disposent de 30 secondes par tour pour jouer. A la fin de ce temps réglementaire, une carte du deck est jouée automatiquement et sur une case aléatoire du plateau.

Les cartes sont constituées de 4 chiffres repérables sur la partie basse de la carte. Ils sont disposés en forme de croix qui sert à donner la direction que le chiffre prendra.

Sur cet exemple, le chiffre 8 de la carte aura une incidence sur la case directement à droite de cette carte.

Sur l’angle en haut à gauche de la carte, on peut apercevoir des étoiles qui définissent la puissance de la carte (à ne pas confondre avec la rareté). C’est à dire que plus il y a d’étoiles et plus les chiffres de la carte seront élevés. Il existe au maximum  5 étoiles possible pour une carte.

Pour finir, sur l’angle en haut à droite de la carte il y a un petit symbole qui signifie simplement « la famille » de la carte. Dans ce cas présent, cette carte appartient à la famille …………

 Señor Pampa : « Je sais je sais!!! C’est la famille des héritiers de la septième Aube. D’ailleurs vous en faites partie Meito, il me semble non? »

Meito Katsu : « Silence sac à épines, j’explique le jeu là! »

Pour finir, il existe un dernier paramètre qui n’est pas visible sur la carte. La rareté est définie simplement par l’obtention de la carte. Certaines cartes sont uniques et ne peuvent être obtenue qu’en battant certains personnages ou en atteignant certains niveaux (on en reparlera plus tard). Il est toutefois possible de voir si une carte est rare en regardant son descriptif avant de la mettre dans sa collection.

Chaque joueur lui voit attribuer une couleur (par défaut vous serez toujours en bleu contre un PNJ). Vos cartes seront donc d’une couleur bleu et celles de votre adversaire en rouge. L’objectif est d’avoir le plus de carte de couleur bleu pour gagner la partie. Pour cela, il faut simplement « Retourner » une carte déjà posée par l’adversaire. Quand l’un des chiffres de votre carte est supérieur à celui de la carte posé par l’adversaire, vous retournez alors cette carte et elle vire donc du rouge au bleu. Il est donc possible de retourner plusieurs cartes de l’adversaire en même temps à son avantage.

Exemple : Ici le A bat le 1 donc la carte de l’adversaire se retourne et devient bleu.

Règles du jeu

Il existe un certains nombre de règle qui sont bien souvent imposés par les PNJ.

Open :

Règle de base. La carte ayant le plus gros chiffre opposé gagne. Toutes les cartes de l’adversaire sont visible.

Identique :

La règle identique est comme son nom l’indique, une règle qui permet de retourner des cartes dont les côtés opposés possèdent le même chiffre

Plus :

La règle Plus est certainement la plus délicate à aborder car elle demande une certaine réflexion mathématique. C’est également la règle qui permet de mettre en place le plus de stratégie. Pour synthétiser, cette règle permet de retourner des cartes dont la somme des côtés sont identiques.

Exemple qui fonctionne très bien pour la règle Plus et Identique (mode feignasse activé) :

                    Ici si on fait le calcul des chiffres opposés on a d’un côté 8+8 = 16 et de l’autre côté 8+8 = 16. La somme des deux côtés est identique donc les cartes se retournent (sachant qu’on utilise également la règle identique car de base les chiffres opposés sont tous des 8). Mais si on avait eu d’un côté 8+8 = 16 et de l’autre 9+7 = 16 et bien la règle Plus aurait également marché mais pas la règle identique.

Bonus :

La règle Bonus est une règle qui joue justement avec les « familles » des cartes abordés un peu plus tôt. Le fonctionnement est simple, pour chaque carte de la même famille posé sur le plateau, l’ensemble des cartes de cette famille déjà posées voient leur chiffre augmenté de +1. Sachant que si l’adversaire a également une carte de cette famille posé sur le plateau, il se voit également accordé le bonus de +1 pour sa/ses cartes. Il est à noter que le A étant le maximum, le bonus ne s’additionnera pas.

Malus :

C’est l’inverse de la règle bonus. Vous vous prenez un -1 pour chaque carte joué de la même famille.

Ordre :

Vous ne pouvez jouer vos cartes que dans l’ordre dans lequel elles sont placés dans votre deck.

Chaos :

On vous oblige à jouer dans un ordre totalement aléatoire. (Une théorie sur cette règle sera abordé lors du prochain numéro).

Aléatoire :

Vos cartes sont tirés aléatoirement depuis votre collection (dans la limite de votre *palier)

Mort subite :

En cas de match nul vous rejouez automatiquement avec les cartes que vous avez retourné durant la partie. Il est donc possible de recommencer une partie avec temporairement des cartes de base de l’adversaire.

Inversée :

Les chiffres de la carte les plus faibles deviennent les plus forts et les chiffres les plus forts deviennent les plus faibles. Pour faire simple, le A devient le plus faible et le 1 devient le chiffre le plus fort.

Tueur d’AS :

Le tout puissant A peut se faire battre par un tout petit 1.

(Certaines règles comme « toutes sur table » ou « trois sur table » ne sont pas abordées car elles reprennent le même principe que les règles ci-dessus).

Señor Pampa : « Et bien mon cher Meito, ça en fait des choses à connaître pour maîtriser le Triple Triad. Mais comme le dit la très célèbre expression *C’est en faisant le pampa qu’on devient pampa*.

Meito Katsu : *Regard choqué devant le Senor Pampa*

Señor Pampa : « Quoi qu’il en soit, vous avez évoqué une histoire de *palier*, pouvez vous nous en dire plus? »

Palier

Il existe une contrainte uniquement valable pour les aventuriers. Il n’est possible de composer son deck qu’en respectant le système de palier suivant :

Premier palier : de 1 à 29 cartes (collectionnées) on peut avoir dans sa main  1 carte de deux étoiles ou plus et 4 cartes de 1 étoile

Second palier : de 30 à 59 cartes (collectionnées) => 1 carte de 3 étoiles ou plus, 4 cartes de 1 à 2 étoiles.

Troisième palier : 60 cartes et plus (collectionnées => 1 carte de 4 à 5 étoiles, 4 cartes de 1 à 3 étoiles.

Señor Pampa : « Si j’ai bien compris alors, cela veut dire que je ne suis pas sujet à cette contrainte? »

Meito Katsu : « En effet, cette contrainte est valable uniquement pour les aventuriers car ils ont plus de facilité et de possibilité de trouver des cartes à collectionner que les autres habitants d’Eorzéa. »

Señor Pampa : « Bha ça alors… Et vous avez quand même réussi à devenir le meilleur duelliste de tous les temps avec cette contrainte? Incroyable de la part de notre invité très spécial! » Bien, en parlant de cartes à collectionner, pouvez vous nous dire comment en gagner justement?

Obtention des cartes

Il existe aujourd’hui quatre moyen d’obtenir de nouvelles cartes.

Le meilleur duelliste : Le moyen qui rapporte le plus de carte étant celui qui est d’affronter les différents PNJ d’Eorzéa. Il est possible de défier un PNJ (un point d’exclamation en forme de carte apparaît sur la tête du PNJ et sur votre map lorsque vous le rencontrez pour la première fois). Celui-ci vous impose une règle et en cas de victoire vous avez un pourcentage plus ou moins bas selon la rareté de la carte, de gagner certaines cartes. La plus part du temps, vous pouvez voir les cartes pouvant être gagnés car les PNJ les jouent dans leur jeu. (Néanmoins, ça n’est pas le cas pour tous et pour toutes les cartes jouées).

Chasse moi si tu peux : Un moyen bien souvent involontaire mais très rentable et celui de gagner des cartes en finissant certains donjons/raids/défis. Certains boss ou mob ont une faible chance de laisser derrière eux une carte à leur effigie.

Réputation : Quelques cartes peuvent être obtenues en réussissant certains « Haut Fait ». Je vous invite à regarder dans vos haut fait pour voir les conditions à remplir.

Le hasard c’est chiant : Au Gold Saucer dans la zone des duellistes, il est possible d’acheter des cartes rare contre quelques PGS. Il est également possible d’acheter des pochettes qui selon la rareté de la pochette nous donnera une carte plus ou moins rare. Il est également possible de gagner certaines cartes en remportant l’un des nombreux tournois organisé par le Gold Saucer (disponible toutes les deux semaines le mardi).

Par ailleurs, certaines cartes peuvent être obtenues de plusieurs façon alors que d’autres sont uniques.

Je vous invite à visiter les nombreux sites présent sur internet si vous souhaitez connaitre l’emplacement des différents PNJ pouvant être défié. (Je ne ferai ici aucune PUB pour ces sites qui sont facilement trouvable avec quelques mots clés).

Señor Pampa : « Et bien c’était très instructif tout ça mais voilà que nous arrivons au terme de cette première session sur le Triple Triad. La prochaine fois, notre ami Meito Katsu nous donnera quelques astuces pour devenir imbattable. Et nous aurons pourquoi pas le privilège de voir un duel de haut niveau en direct! »

« Merci à notre invité et merci à vous cher public et à bientôt pour de nouvelles aventures!! »

(Ce guide sera mise à jour prochainement pour plus de détails. Si vous avez aimé cette première session, il y en aura d’autres plus spécifique sur le Triple Triad et sur les courses de chocobo).

 

Meito Katsu
4 Comments

Leave a Comment